image

Un vignoble d’exception :

Le domaine s’étend sur 200 hectares, 100 sont consacrés à l’usage d’une chasse privée où l’on va rencontrer lapins, lièvres, faisans, perdreaux…..et même quelques bécasses (mais chutttt….).

Depuis son arrivée, la famille Alcaraz n’a cessé de développer et d’étendre le vignoble en plantant pas moins de 28 hectares en seulement 4 ans. A ce jour, 100 hectares de vignes dominent la propriété. On y trouve des cépages très variés comme le Chardonnay (37 ha) et le Colombard (7 ha) pour les cépages blancs; le Merlot (12 ha), le Cabernet Sauvignon (17 ha), la Syrah (6 ha), le Marselan (6 ha) et le Malbec (5 ha) pour les cépages rouges et finalement le cinsault (6 ha) pour les rosés. Dernièrement, 3 hectares de grenache gris ainsi que 5 hectares de chardonnay supplémentaires ont été plantés en 2020. Cette grande diversité offre une large palette de possibilités en matière d’assemblage et de sélection parcellaire.

En 2021, le domaine s’agrandît également par le rachat de 16 hectares supplémentaires anciennement voisins du domaine. Ces nouvelles parcelles correspondent à des vignes-mères de greffons qui permettent la collection de nouveaux cépages comme le gewurztraminer ou bien encore le milucho. Egalement sur ces terres se trouve un hangar agricole entièrement photovoltaïques utilisé pour le stockage de nouveaux matériels agricoles.

Le vignoble repose sur des terres argilo-calcaires. Sur les sols profonds et riches du bord du Libron sont plantés les blancs (Chardonnay et Colombard) et rosés (Cinsault). Sur la partie très graveleuse et maigre, on retrouve les cépages rouges  (Merlot, Cabernet Sauvignon, Syrah, Marselan et Malbec), ceci afin de profiter de la meilleure expression du terroir.

Impliqué dans la préservation de ses 100 hectares de bois, le domaine bénéficie fièrement depuis 2019 de la certification Haute Valeur Environnementale de niveau 3 (HVE3), synonyme d’une exploitation agricole engagée dans des procédés respectueux de l’environnement.
Le travail du vignoble est en agriculture raisonnée. Sous ce climat méditerranéen et sec, dont le paramètre principal est le déficit hydrique, tout le vignoble est régulé au goutte à goutte pour compenser les carences en eau.

David Alcaraz, œnologue et conseil de plusieurs caves coopératives et domainimagees particuliers de la région, s’est entouré d’une équipe composée d’un chef de culture et de quatre employés pour gérer l’exploitation.

La famille Alcaraz a l’ambition de produire des vins de plus en plus qualitatifs. Dans ce but, elle apporte un soin particulier au travail de la vigne. Le vignoble s’étend tout autour de la bâtisse, apportant ainsi bien des avantages  pour son exploitation.